Conseiller d'Etat aux affaires numériques ( qui dépendra du Ministre de la Culture ).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Conseiller d'Etat aux affaires numériques ( qui dépendra du Ministre de la Culture ).

Message par Diffuseur Quantique le Sam 9 Jan - 13:45

Philippe Aigrain :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Aigrain

Philippe Aigrain (né en 1949) est un informaticien, chercheur, ancien chef du secteur technique du logiciel à la Commission européenne. Ses idées sont devenues emblématiques dans le militantisme en faveur des biens communs et contre les abus de la propriété intellectuelle et de l'appropriation de l'information par quelques-uns. Elles sont notamment développée dans son livre Cause commune : l'information entre bien commun et propriété (sous licence Creative Commons), devenu une référence dans la réflexion sur le sujet.

Éléments de biographie


Philippe Aigrain obtient en 1980 un doctorat en informatique de l'université Paris VII-Denis-Diderot sur « L'interprétation globale des pressions APL ». En 1991, il obtient une habilitation à diriger des recherches.

De 1986 à 1996, il dirige une équipe de recherche à l'Institut de recherche en informatique de Toulouse (IRIT) en indexation multimédia, où il travaille en particulier sur la segmentation en plans, ou les interfaces homme-machine pour la recherche d'information multimédia.

En 2003, il a créé et dirigé une entreprise (Sopinspace) de développement de logiciels libres et de services basés sur ces derniers dans le domaine des systèmes d'information.

Soutien au logiciel libre et à l'Open data


De 1996 à 2003, Philippe Aigrain a proposé ou développé des politiques de soutien au logiciel libre au sein de la Commission Européenne.

Dans un texte de 2003 intitulé Pour une coalition des biens communs, il a lancé l'idée d'une coalition européenne des biens communs réunissant les tenants des biens communs informationnels et ceux qui se battent pour la reconnaissance des biens communs physique support d'un patrimoine vivant ou immmatériel et culturel, notamment dans trois domaines en convergence que sont l'environnement, le commerce équitable et l'altermondialisation.

Acteur-clé de la lutte contre les brevets logiciels en Europe, il intervient également dans les débats suscités par le projet de loi DADVSI.

Il est aussi administrateur du Software Freedom Law Center aux côtés d'Eben Moglen et de Lawrence Lessig, et garant du NEXA Center for Internet & Society aux côtés de Charles Nesson et de Yochai Benkler. Philippe Aigrain est également cofondateur de l'association La Quadrature du net.

Dans son ouvrage Cause commune, l'information entre bien commun et propriété, il y explique qu'une minorité économique, sociale et culturelle représentée par de grands groupes tend à vouloir supprimer les biens communs informationnels. Les représentants politiques confondraient leurs intérêts avec ceux de cette minorité. L'objectif au travers de propositions de réforme de la propriété intellectuelle est d'atteindre un nouvel équilibre entre biens communs et propriété.

Philippe Aigrain propose un modèle de financement de la culture qu'il appelle la « contribution créative »8 et qu'il envisage comme une solution complémentaire au revenu de base inconditionnel.

Enfin, Philippe Agrain est cofondateur du webmedia Nonfiction.

Œuvres

   Cause commune, l'information entre bien commun et propriété, 2005, éditions Fayard. ISBN 2-213-62305-8 - web du livre
   Internet & Création. Comment reconnaître les échanges hors-marché sur internet en finançant et rémunérant la création ?, deuxième semestre 2008, éditions InLibroVeritas, (ISBN 978-2-35209-177-6) - sous licence Creative Commons BY NC ND 2.0.
   Sharing, Culture and the Economy in the Internet Age, février 2012, Amsterdam University Press, ISBN 9789089643858.

Photo de Philippe Aigrain :



Dernière édition par Diffuseur Quantique le Lun 11 Jan - 22:44, édité 3 fois
avatar
Diffuseur Quantique

Messages : 107
Date d'inscription : 10/07/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseiller d'Etat aux affaires numériques ( qui dépendra du Ministre de la Culture ).

Message par moonwolf le Lun 11 Jan - 20:14

interessant !
avatar
moonwolf

Messages : 32
Date d'inscription : 27/02/2015
Localisation : france (un beau pays)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseiller d'Etat aux affaires numériques ( qui dépendra du Ministre de la Culture ).

Message par Diffuseur Quantique le Lun 11 Jan - 22:40

Selon Sylvain Baron, le Ministre du numérique est plus un "Conseiller d'Etat aux affaires numériques" qui dépendra du Ministre de la Culture, lui-même en charge de tout ce qui relève de la Culture, les Médias et le Numérique. La création d'une telle rubrique dépendra donc de la Rubrique "Ministère de la Culture".

Sylvain Baron veut suivre la philosophie de la parcimonie :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Parcimonie

Car le forum est déjà chargé.

Mais la proposition de Sylvain Baron reste une bonne proposition, car nous pouvons considérer que le numérique est un sous domaine de la culture.
avatar
Diffuseur Quantique

Messages : 107
Date d'inscription : 10/07/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseiller d'Etat aux affaires numériques ( qui dépendra du Ministre de la Culture ).

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum