Garde des Sceaux : Patrick Ramaël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Garde des Sceaux : Patrick Ramaël

Message par Sylvain Baron le Ven 5 Fév - 15:51

Né en 1957, titulaire d'une maîtrise en droit, il devient auditeur de justice en 1980.

Il est nommé juge d'instruction au tribunal de grande instance d'Avesnes-sur-Helpe en juillet 1982.
Il devient juge de l'application des peines en 1984. Il est nommé juge d'instruction à Bordeaux en 1985.

Après avoir été placé provisoirement en disponibilité (mars-décembre 1987), il est nommé substitut du procureur de la République de Bordeaux puis devient procureur de la République de Cambrai en avril 1991.

Il est nommé substitut du procureur de la République de Paris en 1994.

Le 1er juillet 1995, il est détaché auprès du ministère des affaires étrangères pour occuper la fonction d'administrateur à la Commission européenne.

Il est nommé vice-président (chargé de l'instruction) au tribunal de grande instance de Versailles en 1999, puis vice-président du tribunal de grande instance de Lille en 2001, avant de devenir vice-président (chargé de l'instruction) au tribunal de grande instance de Paris à compter du 8 juillet 2003.

Ses enquêtes

Ce magistrat a réalisé deux « premières » dans l'histoire de la république française : en juillet 2008, il opère une perquisition de l'Élysée pour découvrir des documents de conseillers élyséens chargés des affaires africaines, dans le cadre de son enquête sur la disparition de Guy-André Kieffer. Il réussit à entendre Simone Gbagbo, épouse du chef d'État ivoirien, à Abidjan et convoque à son cabinet Patrick Ouart, le conseiller justice de Nicolas Sarkozy, le suspectant d'avoir fait pression sur un témoin. M. Ouart a, du coup, déposé une plainte pour "dénonciation calomnieuse".

Pour l'Affaire Ben Barka, il perquisitionne en été 2010 le siège de la DGSE.

Fin juin 2010, il est visé par une enquête administrative confiée à l'inspection générale des services judiciaires. Il est blanchi de cette procédure disciplinaire. L'audience se retourne contre son accusateur le premier président Jacques Degrandi.

Publication

Hors procédure, Paris, Éditions Calmann-Lévy, coll. « Non-fiction / Documents »

Lien vers des prises de parole (en audio et vidéo ) de ce Magistrat :

http://www.franceinter.fr/emission-dans-le-pretoire-les-quatre-verites-du-juge-ramael

http://www.francetvinfo.fr/france/video-patrick-ramael-ancien-juge-d-instruction-est-l-invite-du-soir-3_808847.html
avatar
Sylvain Baron
Admin

Messages : 115
Date d'inscription : 28/06/2013
Age : 37
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://programmedulis.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum