Ministère de l'économie et des finances - Frédéric Lordon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ministère de l'économie et des finances - Frédéric Lordon

Message par Sylvain Baron le Mer 25 Fév - 10:04

Nationalité Française
Né en 1962

Frédéric Lordon est un économiste et sociologue français. Il est directeur de recherche au CNRS et chercheur au Centre de sociologie européenne (CSE). Il est membre du collectif « Les Économistes atterrés ».

Élève de l'École nationale des Ponts et Chaussées (promotion 1985) et de l'Institut supérieur des affaires (promotion 1987), devenu MBA HEC.

Il soutient sa thèse de doctorat en 1993 à l'EHESS avec le sujet : Irrégularités des trajectoires de croissances, évolutions et dynamique non-linéaire. Pour une schématisation de l'endométabolisme, sous la direction de Robert Boyer. Parallèlement à ses études doctorales, Frédéric Lordon est chargé d'étude à l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) et chargé d'enseignement à l'IEP de Paris.

Ses travaux comportent notamment un programme de recherche « spinoziste » en sciences sociales6 et en sociologie économique. Il vise à rapprocher étroitement la science économique de la sociologie.

Il décrit sa position dans le champ des sciences économique comme « hétérodoxe ». Il partage les thèses de l'école régulationniste et particulièrement celles qui considèrent le caractère ontologique des luttes au sein des faits sociaux. Il fait sienne la formule de Michel Foucault lorsqu'il considère que « la politique est la guerre continuée par d'autres moyens », paraphrase retournée de la formule de Clausewitz : « la guerre est la continuation de la politique par d'autres moyens. »

Il mobilise et réinterprète le conatus spinozien et, ce faisant, se dégage de l'emprise du structuralisme althusserien pour réintroduire la dimension de l'action des individus-sujets au cœur des rapports sociaux, au cœur des sociétés. Considérés comme des élans de puissance, les individus spinoziens sont déterminés par des affects extérieurs qui orientent leur comportement. Frédéric Lordon oppose cette thèse à l’humanisme subjectiviste autodéterminé qui forme le coeur de l’imaginaire néo-libéral.

Site Internet : http://blog.mondediplo.net/-La-pompe-a-phynance-

avatar
Sylvain Baron
Admin

Messages : 115
Date d'inscription : 28/06/2013
Age : 37
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://programmedulis.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum